The Dirt Logo
DANS CE NUMÉRO
IN THIS ISSUE
Le Grand Chemin
Weaving

erpentant notre route dans la pénombre, la lueur des phares halogènes à l’horizon nous indique que nous approchons. Le crissement de nos pneus fait rebondir le gravier et soulève la poussière alors que nous évitons d’inquiétants cercles sur la route et une surprise inattendue accueille notre caravane.


Des bêtes à cornes. Par centaines, en liberté. Certainement pas aussi figées qu’un chevreuil aveuglé par les phares, et bien moins apeurées — l’une d’elles semblant même prête à nous prendre en charge — mais la plupart des autres remarquant à peine notre arrivée. Nous sommes d’abord intrigués, mais découvrons vite que nos camionnettes ne sont vraiment que des jouets en comparaison des camions géants auxquels elles sont habituées.

Weaving

erpentant notre route dans la pénombre, la lueur des phares halogènes à l’horizon nous indique que nous approchons. Le crissement de nos pneus fait rebondir le gravier et soulève la poussière alors que nous évitons d’inquiétants cercles sur la route et une surprise inattendue accueille notre caravane.


Des bêtes à cornes. Par centaines, en liberté. Certainement pas aussi figées qu’un chevreuil aveuglé par les phares, et bien moins apeurées — l’une d’elles semblant même prête à nous prendre en charge — mais la plupart des autres remarquant à peine notre arrivée. Nous sommes d’abord intrigués, mais découvrons vite que nos camionnettes ne sont vraiment que des jouets en comparaison des camions géants auxquels elles sont habituées.

RÉUSSITE DANS LA PRAIRIE

À environ une heure et demi à l’ouest de Houston, Texas, un rancher à découvert l’argent. Alors que le pétrole aurait été plus lucratif, l’agrégat gisant sous ce pâturage s’avère une bonne alternative. Quiconque visite Houston remarque immédiatement qu’il ne manque pas d’autoroutes, de viaducs, de gros édifices — et de carrières de gravier comme celle-ci, là où tout commence.


Fournissant une vue d’ensemble, Michael Svinky de Doggett Heavy Machinery, remplit mille et un rôles à servir ses clients. Dans le cas de Lone Star Fencing & Excavation, son rôle se décrit comme étant ‘entièrement engagé’. La relation de Michael avec le fondateur et président de Lone Star est assez unique — il est le frère de Matthew Svinky.

« EN GRAND OU RIEN DU TOUT — C’EST NOTRE DEVISE. »

— Matthew Svinky, Président, Lone Star Fencing & Excavation

« Prendre soin de mes clients est la partie la plus importante de mon travail, explique Michael. Chaque client, chaque fois — c’est comme ça que nous fonctionnons chez Doggett. » Étant plus âgé que Matthew, on peut voir comment cette philosophie prend une autre signification — mais Michael n’hésite pas à nous dire ce qu’il ressent vraiment. « Ceci dit, Matt est de loin mon client le plus capricieux. » Trop surpris pour réagir, nous attendons que Michael prenne la relève. « D’abord, c’est mon meilleur ami. Puis, il est de la famille et, vous savez, nous sommes très près, et j’entends chaque petit détail, chaque jour — pas seulement un appel, mais plutôt cinq ou six. » Nous nous attendons ici à une dispute, mais Matthew intervient pour éclaircir les choses.

 

« Je veux faire les choses en grand, dit Matthew. C’est ça ou rien du tout. » Il faut aussi dire que Michael est le plus conservateur des deux et voir son jeune frère louer et acheter de l’équipement dispendieux peut le rendre un peu nerveux. Matthew, quant à lui, recherche clairement le défi. À 18 ans à peine, il acheta ses premiers bouteurs et fit son chemin en nettoyant des propriétés et en installant des clôtures. Alors que sa réputation et ses projets ont grandi, l’équipement a dû suivre. Maintenant, sa compagnie travaille à contrat à différentes opérations de sable et de gravier pour miner et déplacer les.

 

« Il faut du gros matériel pour les gros travaux. Ce que j’aime avec l’équipement John Deere de classe production, ce sont les capacités de produire et la fiabilité au travail », dit Matthew. En plus des trois camions articulés 410E de ce chantier, il a aussi deux excavatrices 470G LC, deux bouteurs 850K, et trois tracteurs 9560 Scraper Special. Un autre chantier Lone Star inclut trois camions 460E et deux 470G LC.

MAINTENEZ L’ÉLAN DES MATÉRIAUX ET DES PROFITS

Fournissant une puissance et un couple impressionnants pour atteindre des rapports puissance/poids exceptionnels et des cycles rapides, les camions de série E transportent davantage à un coût inférieur par tonne. Et ils continuent à travailler sur les pentes raides, dans les ornières profondes et dans la boue glissante.

MAINTENEZ L’ÉLAN DES MATÉRIAUX ET DES PROFITS

Fournissant une puissance et un couple impressionnants pour atteindre des rapports puissance/poids exceptionnels et des cycles rapides, les camions de série E transportent davantage à un coût inférieur par tonne. Et ils continuent à travailler sur les pentes raides, dans les ornières profondes et dans la boue glissante.

MAINTENEZ L’ÉLAN DES MATÉRIAUX ET DES PROFITS

Fournissant une puissance et un couple impressionnants pour atteindre des rapports puissance/poids exceptionnels et des cycles rapides, les camions de série E transportent davantage à un coût inférieur par tonne. Et ils continuent à travailler sur les pentes raides, dans les ornières profondes et dans la boue glissante.

Malgré son jeune âge, ce n’est pas le premier rodéo de Matthew. « C’est ma deuxième ronde de camions. J’ai eu des 4 originaux de niveau provisoire pendant deux ou trois ans et je les ai échangés contre des 4 de niveau final. » Selon Matthew, ils ont bénéficié de deux façons de l’utilisation des plus récents modèles. « Nous économisons environ huit litres par heure avec les FT4. Côté fiabilité, pratiquement aucune panne — la disponibilité est excellente. Ils ont la capacité de transporter de grosses charges et comme je suis payé à la tonne, plus je peux en mettre, plus c’est payant. »

Inséparables depuis toujours, les frères Matthew et Michael Svinky (depuis la gauche) ont de plus gros jouets et de plus gros carrés de sable, mais le rêve demeure le même.

Inséparables depuis toujours, les frères Matthew et Michael Svinky (depuis la gauche) ont de plus gros jouets et de plus gros carrés de sable, mais le rêve demeure le même.

Matthew and Michael Svinky

« TOUT CE QUE J’AI FAIT A ÉTÉ AVEC L’AIDE DE L’ÉQUIPEMENT JOHN DEERE DE CLASSE PRODUCTION. »

— Matthew Svinky, Président, Lone Star Fencing & Excavation

EN SELLE

Ayant commencé comme opérateur unique, Matthew comprend bien l’importance d’utiliser de l’équipement convivial, spécialement en faisant des journées de 10 à 14 heures. « Les opérateurs aiment conduire les camions. Nous avons essayé en démonstration des machines concurrentes, mais les opérateurs les détestaient — en moins de six heures, ils nous ont demandé à genoux de retourner dans les camions John Deere. »


Pour vérifier les propos de Matthew, nous avons parlé à un employé ayant 30 ans d’expérience dans l’industrie, l’opérateur Glenn Harold. « Aucun problème jusqu’ici, dit Harold. Ils roulent en douceur, ont une bonne suspension et se conduisent bien — essentiellement, c’est comme conduire une voiture, vous savez ? Je passe 12 heures là-dedans et je ne ressens pas de fatigue. »


Une autre caractéristique qu’apprécie Harold est la façon dont les commandes de la machine sont centralisées avec la console TMC. « Départ, arrêt, marche avant, marche arrière — tous les principaux boutons et commandes sont groupés sur une unité. La conduite est très simple. Et l’ordinateur indique le tonnage, les heures, le temps — tout est là. » Harold n’oublie pas de mentionner la caractéristique de confort la plus appréciée : « Le climatiseur est excellent et fonctionne très bien. C’est important : il faut avoir un bon climatiseur et une bonne chaufferette. Si vous êtes confortable, la vie est belle et le travail est bien fait. Et si l’opérateur a confiance en sa machine et se sent confortable, il sera satisfait et continuera à bien travailler. »

« CE QUE J’AIME AVEC L’ÉQUIPEMENT JOHN DEERE DE CLASSE PRODUCTION, CE SONT LES CAPACITÉS DE PRODUIRE ET LA FIABILITÉ AU TRAVAIL. »

— Matthew Svinky, Président, Lone Star Fencing & Excavation

« CE QUE J’AIME AVEC L’ÉQUIPEMENT JOHN DEERE DE CLASSE PRODUCTION, CE SONT LES CAPACITÉS DE PRODUIRE ET LA FIABILITÉ AU TRAVAIL. »

— Matthew Svinky, Président, Lone Star Fencing & Excavation

« CE QUE J’AIME AVEC L’ÉQUIPEMENT JOHN DEERE DE CLASSE PRODUCTION, CE SONT LES CAPACITÉS DE PRODUIRE ET LA FIABILITÉ AU TRAVAIL. »

— Matthew Svinky, Président, Lone Star Fencing & Excavation

L’EMBAUCHE EST DIFFICILE

N’importe qui dans l’industrie comprend le défi de trouver et garder de bons travailleurs. Matthew Svinky, fondateur et président de Lone Star Fencing & Excavation, a une approche bien informée. « Nos chantiers se déplacent et il est difficile de trouver des types qui sont prêts à les suivre. C’est pour cela que nous mettons des offres d’emploi sur Facebook dans les régions où nous travaillons. On n’obtient pas toujours des travailleurs expérimentés, mais cela nous donne l’occasion de les former à notre façon, sans mauvaises habitudes. Et c’est bien d’aider à fournir des emplois dans ces régions rurales, là où le travail peut être rare. C’est un bon sentiment de savoir que j’aide ces types à nourrir leurs familles. »

L’EMBAUCHE EST DIFFICILE

N’importe qui dans l’industrie comprend le défi de trouver et garder de bons travailleurs. Matthew Svinky, fondateur et président de Lone Star Fencing & Excavation, a une approche bien informée. « Nos chantiers se déplacent et il est difficile de trouver des types qui sont prêts à les suivre. C’est pour cela que nous mettons des offres d’emploi sur Facebook dans les régions où nous travaillons. On n’obtient pas toujours des travailleurs expérimentés, mais cela nous donne l’occasion de les former à notre façon, sans mauvaises habitudes. Et c’est bien d’aider à fournir des emplois dans ces régions rurales, là où le travail peut être rare. C’est un bon sentiment de savoir que j’aide ces types à nourrir leurs familles. »

Thumbs up

L’EMBAUCHE EST DIFFICILE

N’importe qui dans l’industrie comprend le défi de trouver et garder de bons travailleurs. Matthew Svinky, fondateur et président de Lone Star Fencing & Excavation, a une approche bien informée. « Nos chantiers se déplacent et il est difficile de trouver des types qui sont prêts à les suivre. C’est pour cela que nous mettons des offres d’emploi sur Facebook dans les régions où nous travaillons. On n’obtient pas toujours des travailleurs expérimentés, mais cela nous donne l’occasion de les former à notre façon, sans mauvaises habitudes. Et c’est bien d’aider à fournir des emplois dans ces régions rurales, là où le travail peut être rare. C’est un bon sentiment de savoir que j’aide ces types à nourrir leurs familles. »

À LA FIN DE LA JOURNÉE

La famille et les affaires ne vont pas toujours bien ensemble, mais les Svinky semblent prouver le contraire. « Vous savez, travailler avec mon frère peut être aussi agréable que détestable, dit Matthew. Mais il faut bien se dire que le côté affaires est le seul qui compter au travail. » Ce sur quoi Michael ajoute « Je pense que c’est à la façon dont nous avons été élevés — nous savons ce qui est le plus important. Et comme nous travaillons ensemble sur le ranch les fins de semaine, nous avons amplement de temps pour régler nos différends. Mais tout compte fait, les frères apprécient que leur carrière leur permet de travailler en semble. « Ce que John Deere signifie pour moi est essentiellement mon gagne-pain, dit Matthew. Tout ce que j’ai fait a été avec l’aide de l’équipement John Deere de classe production. »

AUSSI DANS CE NUMÉRO

EN GRAND

Découvrez comment John Deere est prête à aider votre opération à atteindre le prochain niveau. Le suivant. Et le suivant.

LIRE EN ENTIER

SANS ARRÊT

Gaylon Hammett combine l’honnêteté, la technologie et les excavatrices 470G LC pour déplacer la terre vite et bien.

LIRE EN ENTIER

VOICI LE 950K

S’appuyant sur le succès de son grand frère, le bouteur 950K recule déjà les limites.

LIRE EN ENTIER

ROI DE LA CARRIÈRE

N’ayant jamais de temps à perdre, Ken Richter et ses chargeuses 944K sont des as du broyage.

LIRE EN ENTIER
BACK TO TOP
©2017 Deere & Company. Tous droits réservés