The Dirt Logo
DANS CE NUMÉRO
IN THIS ISSUE

Axée sur l’honnêteté et l’authenticité, Hammett excavation alimente son évolution avec la technologie

_______________

Le secteur des terrassements généraux est très compétitif. Les marges rétrécissent alors que quelques cents à peine séparent les soumissions gagnantes des perdantes. La seule façon pour les entrepreneurs de tirer leur épingle du jeu est d’être plus efficaces. Et la technologie de fine pointe contribue à l’évolution constante de Hammett Excavation de Dodd City, Texas.


Axée sur l’honnêteté et l’authenticité, Hammett excavation alimente son évolution avec la technologie

_______________

Le secteur des terrassements généraux est très compétitif. Les marges rétrécissent alors que quelques cents à peine séparent les soumissions gagnantes des perdantes. La seule façon pour les entrepreneurs de tirer leur épingle du jeu est d’être plus efficaces. Et la technologie de fine pointe contribue à l’évolution constante de Hammett Excavation de Dodd City, Texas.

 

Gaylon Hammett on site.

Gaylon Hammett est le propriétaire de seconde génération de Hammett Excavation.

TRAVAIL HONNÊTE POUR UN SALAIRE HONNÊTE
C’était là la philosophie de Harry Hammett quand il a lancé sa compagnie en 1963. Et elle continue toujours de façonner chaque aspect de la culture de l’organisation. « Mon père m’a toujours enseigné à être complètement honnête avec chacun avec qui nous travaillons et à prendre soin de nos travailleurs, parce que ce sont eux qui sont responsables de notre expansion, explique Gaylon Hammett, propriétaire de seconde génération de Hammett Excavation. Je m’efforce de rester en contact avec mon équipe et de garder à l’esprit que notre travail est de bien faire paraître le client. » Et ça se voit. De ses contremaîtres aux entrepreneurs généraux pour qui ils travaillent, on ressent un profond respect en mentionnant le nom Gaylon Hammett.


 

PLUS QUE LES TERRASSEMENTS
La compagnie étend aujourd’hui ses capacités. « Nous aimons fournir un service complet et nous faisons le terrassement, le remblayage, la roche, le béton, les égouts, les services publics — tout. » La technologie est au coeur de ces possibilités — et particulièrement les capacités Topcon et GPS. « Un jour, mon père a vu un géomètre qui travaillait dans le trou et demanda ‘Pourquoi faut-il attendre qu’il ait terminé ? Que pourrait-on faire pour continuer ?’, dit M. Hammett. Attendre que le type règle ses instruments et prennent toutes ces mesures est nécessaire, bien sûr, mais cela ralentit toujours la production. Nous nous sommes alors dits ‘Pourquoi ne pas utiliser la technologie GPS des bouteurs pour les excavatrices’ ? »

"I'd put them up against anything on the market." Gary Hammett

— Gaylon Hammett, président, Hammett Excavation

GRANDE PRÉCISION

Dirigeant l’attaque, Hammett Excavation fut l’une des premières compagnies de Dallas-Fort Worth à utiliser la technologie GPS Topcon sur une excavatrice. « C’est ce qui nous a permis de faire un pas de géant et de passer de 60 à 150 employés. De bons travailleurs et une bonne technologie — c’est ce qui a multiplié nos capacités et alimente notre croissance. » C’est aussi ce qui permet à Hammett Excavation de concurrencer des compagnies dix fois plus grosses. L’avantage ? Jamais d’inquiétude à savoir si l’opérateur creuse trop ou pas assez — l’ordinateur règle la machine pour creuser exactement à la bonne profondeur, à tout coup. C’est un avantage majeur, compte tenu de la pénurie de travailleurs expérimentés. « Si l’opérateur est un as, cette technologie en fera un expert. S’il est bon, elle en fera un as. C’est pourquoi nous sommes passés aux excavatrices John Deere 470G LC — nous en sommes très satisfaits et nous continuons d’en acheter. Je les mesurerais à toute autre sur le marché. »

TOUJOURS EN MARCHE
Rien ne nuit autant à la productivité qu’une machine en panne. Dans le métier, il faut prévoir l’imprévu mais on peut aussi s’aider. « Quand j’arrive sur un chantier, rien ne me frustre autant que de voir une machine arrêtée — spécialement une excavatrice, dit Darin Stroud, vice-président de Hammett Excavation. Si l’excavatrice est en panne, les camions n’ont pas de terre à déplacer et les bouteurs n’ont rien à niveler. Nous avons eu des excavatrices concurrentes qui s’arrêtaient automatiquement pour leurs cycles de régénération. L’arrêt pouvait durer une heure, jusqu’à trois fois par jour ! »


Monsieur Stroud est fier de dire qu’il y a une différence avec la  

470G.

 “ « Ces nouvelles machines effectuent la régénération pendant qu’on travaille, et on la remarque à peine. Mes opérateurs peuvent maintenir la cadence, ce qui permet de terminer le travail plus vite. »

NATURE INTIMIDANTE DES EXCAVATIONS LOCALES

Quand il s’agit de dalles et de fondations dans le centre nord du Texas, un défi est incontournable — le terrain. Ce sol noir argileux peut se compacter ou se gonfler de plus de 15 % en fonction des pluies dans la région. Pour empêcher le sol de détruire les dalles ou les fondations, il doit d’abord subir un conditionnement lorsqu’il est préparé par des entrepreneurs comme Hammett Excavation de Dodd City, Texas. Cette technique consiste à creuser le sol, le répandre, l’asperger d’eau, et le mélanger pour obtenir la bonne consistance. Le sol est alors nivelé et couvert d’une épaisse feuille de plastique qui repousse l’humidité. Une autre couche de sol est épandue par-dessus, et une fois le nivellement terminé, le site est prêt pour le béton.

 

En plus de la dépense et du temps additionnels requis pour préparer correctement le site, ce gumbo noir est incroyablement dense, lourd, collant et dur — ce qui abîme l’équipement. « Nous poussons nos engins à fond, même dans cette matière impitoyable, dit le président Gaylon Hammett. Si nous ne faisons pas huit heures par jour, nous en faisons quatorze. Nous avons eu de plus grosses excavatrices concurrentes qui utilisaient de plus petits godets que nos 470G et nous avons bousillé le balancier ou le godet avec elles. Jusqu’ici, cela n’est jamais arrivé avec nos 470G. »

NATURE INTIMIDANTE DES EXCAVATIONS LOCALES

Quand il s’agit de dalles et de fondations dans le centre nord du Texas, un défi est incontournable — le terrain. Ce sol noir argileux peut se compacter ou se gonfler de plus de 15 % en fonction des pluies dans la région. Pour empêcher le sol de détruire les dalles ou les fondations, il doit d’abord subir un conditionnement lorsqu’il est préparé par des entrepreneurs comme Hammett Excavation de Dodd City, Texas. Cette technique consiste à creuser le sol, le répandre, l’asperger d’eau, et le mélanger pour obtenir la bonne consistance. Le sol est alors nivelé et couvert d’une épaisse feuille de plastique qui repousse l’humidité. Une autre couche de sol est épandue par-dessus, et une fois le nivellement terminé, le site est prêt pour le béton.

 

En plus de la dépense et du temps additionnels requis pour préparer correctement le site, ce gumbo noir est incroyablement dense, lourd, collant et dur — ce qui abîme l’équipement. « Nous poussons nos engins à fond, même dans cette matière impitoyable, dit le président Gaylon Hammett. Si nous ne faisons pas huit heures par jour, nous en faisons quatorze. Nous avons eu de plus grosses excavatrices concurrentes qui utilisaient de plus petits godets que nos 470G et nous avons bousillé le balancier ou le godet avec elles. Jusqu’ici, cela n’est jamais arrivé avec nos 470G. »

470G Excavator digging dark-clay soil

NATURE INTIMIDANTE DES EXCAVATIONS LOCALES

Quand il s’agit de dalles et de fondations dans le centre nord du Texas, un défi est incontournable — le terrain. Ce sol noir argileux peut se compacter ou se gonfler de plus de 15 % en fonction des pluies dans la région. Pour empêcher le sol de détruire les dalles ou les fondations, il doit d’abord subir un conditionnement lorsqu’il est préparé par des entrepreneurs comme Hammett Excavation de Dodd City, Texas. Cette technique consiste à creuser le sol, le répandre, l’asperger d’eau, et le mélanger pour obtenir la bonne consistance. Le sol est alors nivelé et couvert d’une épaisse feuille de plastique qui repousse l’humidité. Une autre couche de sol est épandue par-dessus, et une fois le nivellement terminé, le site est prêt pour le béton.

 

En plus de la dépense et du temps additionnels requis pour préparer correctement le site, ce gumbo noir est incroyablement dense, lourd, collant et dur — ce qui abîme l’équipement. « Nous poussons nos engins à fond, même dans cette matière impitoyable, dit le président Gaylon Hammett. Si nous ne faisons pas huit heures par jour, nous en faisons quatorze. Nous avons eu de plus grosses excavatrices concurrentes qui utilisaient de plus petits godets que nos 470G et nous avons bousillé le balancier ou le godet avec elles. Jusqu’ici, cela n’est jamais arrivé avec nos 470G. »

Qu’il soit sur le chantier ou non, M. Stroud sait où sont les niveaux de productivité en utilisant JDLink™. « Je peux voir où sont les machines et combien il ne leur reste de carburant — certains de mes opérateurs n’arrivaient pas à le croire si je leur demandais de vérifier un code qu’ils n’avaient même pas remarqué. Et je peux aussi avoir l’oeil sur la marche au ralenti. Si une machine ne fait rien pendant trop longtemps, je sais qu’il y a quelque chose à vérifier. » Quand les équipes peuvent être dispersées dans un rayon de 250 kilomètres, cela est très utile et surtout, cela peut aider à prévenir de gros problèmes. « Si une machine commence à surchauffer ou si un filtre à huile s’encrasse, j’en suis informé par notre représentant du concessionnaire, David Wilder de RDO Equipment. Si cet appel empêche le moteur de flancher — eh bien, cela représente d’importantes économies de temps et d’argent. »

Concurrence, Deere

LE RCI DE LA RÉGÉNÉRATION DEERE

Pour respecter la réglementation sur les émissions hors route, les moteurs de Niveau 4 final EPA (FT4/Phase IV UE) et de Niveau 4 provisoire (IT4/Phase IIIA UE) utilisent un filtre à particules diesel (DPF) qui retient la suie pendant que la machine travaille. Après avoir atteint un niveau déterminé de particules, la machine doit effectuer un cycle d’autonettoyage pour assurer le maintien du filtre. Alors que certaines machines concurrentes peuvent nécessiter un arrêt pour la régénération du DPF, les moteurs FT4/IT4 de l’excavatrice John Deere 470G LC sont conçus pour effectuer cette régénération sans nuire au fonctionnement de la machine. Le processus ne se remarque pratiquement pas, au grand plaisir des clients tels Gaylon Hammett de Hammett Excavation.

Concurrence, Deere

LE RCI DE LA RÉGÉNÉRATION DEERE

Pour respecter la réglementation sur les émissions hors route, les moteurs de Niveau 4 final EPA (FT4/Phase IV UE) et de Niveau 4 provisoire (IT4/Phase IIIA UE) utilisent un filtre à particules diesel (DPF) qui retient la suie pendant que la machine travaille. Après avoir atteint un niveau déterminé de particules, la machine doit effectuer un cycle d’autonettoyage pour assurer le maintien du filtre. Alors que certaines machines concurrentes peuvent nécessiter un arrêt pour la régénération du DPF, les moteurs FT4/IT4 de l’excavatrice John Deere 470G LC sont conçus pour effectuer cette régénération sans nuire au fonctionnement de la machine. Le processus ne se remarque pratiquement pas, au grand plaisir des clients tels Gaylon Hammett de Hammett Excavation.

Concurrence, Deere

LE RCI DE LA RÉGÉNÉRATION DEERE

Pour respecter la réglementation sur les émissions hors route, les moteurs de Niveau 4 final EPA (FT4/Phase IV UE) et de Niveau 4 provisoire (IT4/Phase IIIA UE) utilisent un filtre à particules diesel (DPF) qui retient la suie pendant que la machine travaille. Après avoir atteint un niveau déterminé de particules, la machine doit effectuer un cycle d’autonettoyage pour assurer le maintien du filtre. Alors que certaines machines concurrentes peuvent nécessiter un arrêt pour la régénération du DPF, les moteurs FT4/IT4 de l’excavatrice John Deere 470G LC sont conçus pour effectuer cette régénération sans nuire au fonctionnement de la machine. Le processus ne se remarque pratiquement pas, au grand plaisir des clients tels Gaylon Hammett de Hammett Excavation.

TOUJOURS LÀ POUR AIDER

Peu importe le site ou la situation, Hammett Excavation peut compter sur RDO Equipment. « David Wilder travaille avec nous depuis environ trois ans, dit M. Hammett. Il s’améliore toujours, et nous en sommes très satisfaits, Darin et moi. Nous sommes comme les doigts de la main et j’en suis très fier. » Reconnaître toutes les pièces qui forment l’ensemble est la principale force de Hammett. « Ce sont les gens qui font de cette compagnie ce qu’elle est. »

Hammett Excavation est desservie par
RDO Equipment Co., McKinney, Texas.

AUSSI DANS CE NUMÉRO

EN GRAND

Découvrez comment John Deere est prête à aider votre opération à atteindre le prochain niveau. Le suivant. Et le suivant.

READ STORY

LE GRAND CHEMIN

Plein d’ambition, Matthew Svinky dirige le tout avec un parc de camions à benne articulés 410E.

READ STORY

VOICI LE 950K

S’appuyant sur le succès de son grand frère, le bouteur 950K recule déjà les limites.

READ STORY

ROI DE LA CARRIÈRE

N’ayant jamais de temps à perdre, Ken Richter et ses chargeuses 944K sont des as du broyage.

READ STORY
BACK TO TOP
©2017 Deere & Company. Tous droits réservés